LES RECOMMANDATIONS

POUR LA POURSUITE D’UNE ACTIVITE PHYSIQUE ADAPTEE PENDANT LE CONFINEMENT

Pendant ce 2ème confinement, les personnes munies d’une prescription médicale d’activité physique adaptée ou présentant un handicap reconnu par la Maison départementale des personnes handicapées peuvent continuer leur pratique encadrée dans les établissements sportifs couverts ou de plein air autorisés,  malgré une interdiction pour le reste de la population.

La poursuite de la pratique est donc possible au sein de notre Centre, mais en respectant certaines règles

  • un respect scrupuleux des gestes barrières (que nous connaissons par cœur aujourd'hui...)

  • une distance de 2m entre 2 personnes ,

  • le port du masque par les pratiquants (notamment lors des déplacements entrepris pendant les séances lorsque les 2m ne peuvent être assurés),

  • Un double justificatif de déplacement :

    • 1) justificatif de déplacement dérogatoire ou formulaire général en cochant la case “consultations, examens et soins ne pouvant être assurés à distance et l’achat de médicament”                          

    • 2) Prescription médicale pour une pratique d’APA (conformément aux dispositions des articles D.1172-1 et suivants du code de la santé publique et dont voici un exemple),

  • Nous sommes en capacité de vous fournir cette prescription à faire remplir par votre Médecin, contactez nous pour en savoir plus ! 


NB : Le simple certificat médical de non-contre-indication à la pratique sportive ne peut remplir les conditions d’accès dérogatoires aux équipements sportifs pour ces publics prioritaires (c'est donc là que la prescription d'APA prend tout son sens...).

 
assurance-maladie-logo_9311.jpg

VERS UN REMBOURSEMENT DE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE PAR LA SÉCURITÉ SOCIALE ?

Notre système de soin évolue...

Les bienfaits d'une activité physique sont aujourd'hui bien connus et font partie intégrante du traitement de certaines pathologies, au même titre que les médicaments et une alimentation équilibrée. 

Baisse du mauvais cholestérol (LDL), effet anti-hypertenseur, meilleur contrôle de la glycémie, renforcement du muscle cardiaque (notre moteur...), diminution du stress et de l'anxiété ou encore production d'endorphines (l'hormone du plaisir) ! Tant de paramètres permettant d'améliorer notre qualité de vie et plus globalement... notre espérance de vie ! (à condition que cette pratique soit adaptée, encadrée et sécurisée).

Un meilleur état de santé de notre population avec forcément des répercussions médico-économiques (baisse des consultations, de la prise de médicaments, du nombre et de la durée des arrêts de travail…) qui a conduit l'assurance maladie à s'y intéresser et donc à l'étudier. 

Avec le soutien de l’ARS Paca, Azur Sport santé lance l’expérimentation nationale « As de Cœur » qui permettra à 1200 personnes de pratiquer des séances d'activité physique thérapeutique sur prescription médicale entièrement remboursées par l’assurance maladie.

Retrouvez les détails de ce dispositif via le bouton ci-dessous. 

Dans ce sens, nous vous rappelons que certaines mutuelles et compagnies d'assurance participent financièrement à la prise en charge de séances d'Activité Physique Adaptée. 

 

0671076192 / 0658019751

3 rue Jules Méline, 51430 Bezannes (Face à la polyclinique)

  • Facebook

©2020 par Centre d’Activité Physique Adapté (CAPA) Reims-Bezannes